Auteur indépendant : ce que j’ai appris en un an et demi (et qui peut vous être utile)

Par Anais | ...grâce à l'auto-édition

Etre auteur indépendant

Nous sommes fin janvier 2017 et cela fait maintenant un an et demi que je suis auteur indépendant. Je me suis lancée alors que j'étais encore salariée (pour savoir comment j'ai géré ces deux activités, retrouvez l'article dédié ici).

Être auteur indépendant : une source d'apprentissage inépuisable !

Grâce à l'auto-édition, j'ai appris énormément de choses. En effet, on dit que l'auteur indépendant à mille casquettes : écrivain, éditeur, blogueur, marketer, designer... et j'en passe ! Ce qui est génial, c'est que certaines de ces compétences me sont maintenant utiles dans mes autres projets, y compris ce blog !

Aujourd'hui, je ne vais pas vous dire comment devenir auteur ou publier un livre... mais si cela vous intéresse, je vous invite à lire cet article sur mon blog d'auteur : auto-édition, retour sur un an et demi de travail passionné, similaire à celui-ci mais orienté pour les auteurs.

Ce que je souhaite partager avec vous, ce sont les connaissances que j'ai acquises et qui peuvent vous être utiles, si vous souhaitez quitter le salariat et monter un business en ligne. Voici ce dont je vais vous parler :

  • Comment j'ai créé et développé mon blog d'auteur
  • L'art de la communication et la vente de mes livres
  • L'importance des réseaux sociaux et de leur automatisation

Dans chaque partie, j'aborderai les différents outils que j'ai appris à utiliser en devenant auteur indépendant. J'espère qu'ils vous aideront, si vous aussi, vous souhaitez monter votre site.

Bien sûr, à la fin de cet article, je vous parlerai de l'apprentissage personnel et vous confierai quelques chiffres sur mes ventes de l'année !

1. Comment j'ai créé et développé mon blog d'auteur

En juin 2015, lorsque j'ai décidé de devenir auteur indépendant, j'ai eu envie de monter un blog. Je n'étais pas obligée de le faire : j'aurais pu promouvoir mes romans via Facebook et Twitter, puis vendre mes livres sur des plateformes comme qu'Amazon. Alors pourquoi avoir un blog ?

Un blog est d'abord une vitrine où l'on peut se présenter et présenter son travail. On peut y publier du contenu, sur des thématiques qui nous correspondent, à travers des articles, interviews, vidéos, podcasts... On peut aussi y vendre nos produits indépendamment des sites de ventes, c'est-à-dire selon nos propres règles (page de vente, message personnalisé...).

Je savais qu'à terme, je viendrais à créer d'autres blogs, c'était donc l'occasion de me former et de découvrir cet univers, totalement nouveau pour moi !

Création du blog ‹‹ Les Livres d'Anaïs W. ››

Lorsque j'ai créé ce blog, je n'avais aucune compétence dans le domaine, j'ai donc suivi la formation de "Bloguer & Gagner" qui explique pas à pas, comment mettre en place un site dit "auto-hébergé", c'est-à-dire géré à 100% par soi-même, avec l'achat d'un hébergement sur un serveur, d'un nom de domaine...

Un autre choix aurait été d'utiliser des blogs hébergés sur des plateformes gratuites, telles que Overblog, CanaBlog, SkyBlog... mais ces plateformes ont leurs limites, comme l'espace disponible et l'impossibilité de vendre des produits sur son blog...

Je sais par expérience que pour certain, je parle déjà chinois : hébergement ? Quésaco ? Je ne peux malheureusement pas tout vous expliquer ici, mais je ne veux pas vous laisser dans le flou ! Je vous recommande donc l'article "Comment créer un blog" du site "Comment ça marche", qui est un bon point de départ pour comprendre les différents types de blogs. 

OVH
WordPress

Nous utilisons l'hébergement OVH et plateforme WordPress

Développement de ma liste d'abonnés

L'une des choses que l'on apprend rapidement quand on crée un blog, c'est l'importance de la "liste d'abonnés". Cela consiste à capturer l'e-mail des visiteurs du site afin de les fidéliser, en leur proposant un produit gratuit par exemple. Si vous voulez en savoir plus, voici un article "Pourquoi proposer une newsletter pour son blog ?" du site "Trucs de Blogueuse" et "Comment faire une newsletter" du site "Comment ça marche".

Newsletter

Me concernant, le développement de ma liste d'abonnés s'est avéré difficile : comment convaincre les visiteurs de s'inscrire ? Comment s'assurer qu'ils ouvrent leurs e-mails ? Quel ton employer dans mes e-mails ? L'approche peut être très différente d'un domaine à l'autre et il faut apprendre à connaître ses visiteurs pour mieux communiquer avec eux.

Ce n'est qu'après un an et demi que je parviens enfin à faire vivre ma liste d'abonnés. À la fin de l'année 2016, j'avais 100 abonnés, dont peut-être 20 actifs et peu de nouvelles inscriptions sur les 6 derniers mois. Mais ces dernières semaines, j'ai gagné en notoriété sur les réseaux sociaux et mes articles ont eu plus de succès : en l'espace d'un mois, j'ai eu 33 nouveaux abonnés, et j'espère que ce n'est qu'un début ! C'est bien la preuve qu'il ne faut jamais baisser les bras 🙂

Pour ByeBye Salariat ! aussi 😉

Pour ce site, nous avons aussi une Newsletter et pour nos abonnés nous avons écrit un eBook intitulé : les 4 étapes simples et décisives, pour réinventer votre vie selon vos propres règles - et comment transformer votre frustration du salariat en motivation. Si vous souhaitez en savoir plus c'est par ici :

Créer du contenu, encore et encore...

Le plus frustrant au début d'un blog, c'est l'absence de visiteurs. J'ai passé des heures à écrire des articles sans que personne ne les lise. J'ai entendu dire qu'une grande majorité des blogs sont abandonnés dans la première année à cause de cette frustration. Ce qui m'a fait tenir, ce sont les "blogueurs" qui ont aujourd'hui du succès : il leur a parfois fallu attendre 2 ans avant d'avoir une audience continue et de pouvoir monétiser leur blog !

Aujourd'hui, c'est à mon tour de voir les fruits de ma patience : après un an et demi, j'ai enfin des visiteurs réguliers, qui laissent de plus en plus de commentaires sur mes articles !

Créer du contenu sur son blog

Visiteurs ou non, j'ai donc écrit de nombreux articles, mais pour parler de quoi ? J'ai dû faire preuve d'innovation ! J'ai d'abord décidé de partager mon expérience dans l'auto-édition avec une série d'articles "Autour de l'auto-édition". Mais je souhaite aussi (et surtout) m'adresser aux lecteurs. J'ai donc des articles "Autour du livre et de l'écriture" qui parlent des coulisses de ma vie d'auteur et une série d'interviews "des Auteurs, des Inspirations" pour répondre aux questions des lecteurs "d'où viennent nos histoires ?".

C'est important de publier beaucoup d'articles (un fois par semaine) car c'est aussi ce qui permettra au blog d'être mieux référencé. Si vous ne savez pas ce qu'est le référencement d'un site, je vous invite à lire ceci : "Référencement SEO - c'est bien, mais c'est quoi ?" du site Webmarketing.

Comment vendre sur mon blog et le "monétiser" ?

Le but de mon blog est bien entendu de faire connaître et de vendre mes livres. J'y propose donc mes romans en vente directe, en plus d'Amazon et Kobo : les lecteurs peuvent ainsi commander leur exemplaire dédicacé !

Pour cela, j'ai dû apprendre à optimiser mes pages de ventes (comment présenter mes livres, de manière claire et concise), apprendre à utiliser Paypal, et aussi penser aux Conditions Générales de Vente, obligatoires dans ce cas. Rien de sorcier, cela s'ajoute juste à ma pile de nouvelles compétences acquises cette dernière année.

Une autre manière de monétiser son blog est l'affiliation : je recommande sur mon site des produits (livres par exemple) et si les visiteurs les achètent via mon lien, je touche un petit pourcentage sur le prix du produit. Pour les livres sur Amazon, ce pourcentage est de 5%. Il me faudra du temps pour gagner ma vie avec ça ! Mais pour d'autres produits, comme les formations, cela peut atteindre 50%, donc être très vite rentable !

Voilà, vous savez maintenant dans les grandes lignes ce qu'est un blog et ce qui est important de savoir pour commencer. Vous avez vu à travers mon témoignage que c'est un chemin parfois long, qui demande beaucoup de patience... et de se former ! Le plus important selon moi, est de faire les choses pas à pas.

2. L'art de la communication et la vente de mes livres

Certains ont les poils qui se hérissent rien qu'au mot "marketing" ! Pourtant, ça ne signifie pas forcément manipuler les gens. Il s'agit simplement de communication et de partage autour d'un produit. Forcément, il y a des formes de marketing plus violentes que d'autres... J'ai parfois fait des faux pas : ce n'est pas toujours facile de jauger quand on commence !

J'ai dû trouver le bon ton

Avant de devenir auteur indépendant, j'avais suivi des formations comme "Quitter La Rat Race" de Cédric Annicette. Cédric y donne de nombreux conseils sur comment quitter un quotidien "métro-boulot-dodo" qui nous tue à petit feu. Il transmet également des informations sur les techniques de marketing. Le souci, c'est qu'elles ne sont pas spécifiques à la littérature (il existe d'autres formations pour cela) et à l'époque je ne savais pas trop comment retransposer ces connaissances sur mon blog littéraire. Ainsi, lors de mes premières tentatives, j'avais toujours l'impression ​d'être trop agressive ou de ne pas être moi-même.

Communiquer avec les lecteurs

Il m'aura fallu du temps, de nombreux essais et échecs avant de trouver le "bon ton", celui qui me ressemble, pour communiquer autour de mes livres et inviter les gens à les découvrir sans les agresser. Je suis maintenant beaucoup plus naturelle et cela se ressent dans les interactions sur mon blog et sur mes réseaux sociaux. Je développe aujourd'hui des relations sincères et de véritables amitiés, dont je suis très heureuse.

Mes essais avec la publicité pour faire connaître mes livres

La publicité est un exercice qui m'a donné du fil à retordre. C'est en effet un savant mélange de connaissances sur l'outil que l'on va utiliser (comment créer une publicité et gérer les paramètres ?) et de communication (comment faire passer mon message ?).

J'ai essayé la publicité sur Facebook et sur Google pour amener du monde sur mon site et vendre mes livres. Pour ça, j'ai passé beaucoup de temps à étudier le fonctionnement des deux systèmes : comment cibler mon audience (personnes à qui sera montrée la pub), créer l'image de ma pub, et enfin choisir mon texte ? Le tout doit être bref et impactant !

Ce que j'en ai retenu c'est qu'il me reste beaucoup à apprendre ! Mes premiers essaies n'ont pas été concluants : il y a bien eu des visiteurs sur mon site mais aucune vente. Je connais des auteurs qui se débrouillent très bien avec la publicité Facebook alors, ce n'est pas impossible ! Je ne baisse pas les bras et continue d'apprendre.

Ne pas oublier de rester local

La première année, entre mon travail, le développement de mon site d'auteur, notre investissement immobilier, je n'ai pas pris le temps de découvrir le monde extérieur de la littérature.

Maintenant que je ne suis plus salariée, j'ai le temps de développer de nouvelles méthodes pour faire connaître mes livres, notamment, des méthodes plus locales et directes. Je compte ainsi rencontrer des libraires, des médiathèques pour présenter mes livres. Je commence également à participer à des Salons du livre 😀

Salon du livre de Mennecy

Affiche pour mon premier Salon du livre à Mennecy le 4 et 5 février 2017

Quel que soit le domaine dans lequel on évolue, je pense qu'il est important de se rappeler qu'il n'y a pas qu'internet. Des rencontres en chair et en os sont parfois tout aussi bénéfiques au développement de notre notoriété... et aussi personnel car cela nous demande de surpasser nos peurs (oui oui, je suis timide !).

3. L'importance des réseaux sociaux et de leur automatisation

Les réseaux sociaux sont des outils indispensables, qu'on les aime ou non. Personnellement, je ne passerais pas autant de temps sur Facebook, si je n'en avais pas besoin pour parler de mes livres et faire connaître mon univers d'écrivain. Et le souci est bien là : les réseaux sociaux sont chronophages. Après avoir appris à les utiliser efficacement, j'ai donc appris à les automatiser !

L'ami Facebook

Dès le début, j'ai créé une page Facebook "Anaïs W. Romancière". Mes amis et les membres de ma famille ont bien sûr été les premiers à s'y inscrire ! Pour la faire grandir, j'ai ensuite dû la faire vivre et cela a aussi été une grande source d'apprentissage. J'ai beaucoup tâtonné et mes posts n'étaient pas toujours réguliers... Là aussi, je n'étais pas toujours naturelle. J'ai pourtant fini par comprendre que je n'avais pas à deviner "ce que mes lecteurs voulaient". Je pouvais aussi "me faire plaisir" et partager en toute simplicité. Après tout, c'est "moi" que les lecteurs ont envie de connaître et pas un "robot".

Facebook Anaïs W.

En aout 2016, j'ai appris dans une formation que seulement 4% des personnes qui ont aimé une page voit vraiment nos posts. De plus, peu de pages sur Facebook postent 1 fois par jour. Partant de ça, il est logique de dire que plus on poste sur Facebook, plus on a de chance que notre contenu soit vu.

Un an après la création de ma page Facebook, j'ai donc commencé à publier quotidiennement des posts autour des livres et de mon activité d'auteur : citations littéraires, extraits de mes romans, articles d'autres blogs, recommandation de lecture... Depuis, j'ai remarqué que l'implication sur mes posts est plus régulière avec davantage de "j'aime", signifiant que les personnes sont plus impliquées sur ma page et plus intéressées. C'est donc très positif pour la suite !

Ma page Facebook s'est aussi développée grâce aux "partenariats". J'ai par exemple, accepté de participer à des concours de blogs littéraires en offrant un de mes livres : pour le remporter, les lecteurs devaient entre autres aimer ma page. Ceci est une très bonne technique car les personnes qui rejoignent ma page sont des lecteurs potentiels, déjà intéressés par mes histoires !

Arrivée tardive sur Twitter

Crowdfire

Il m'aura fallu un an avant de me pencher sur la question de Twitter. Je ne connaissais absolument rien à ce réseau social et à son mode de fonctionnement.

Ce n'est que courant 2016, que j'ai fini par m'y consacré. Je me suis donc un peu renseignée pour savoir comment faire et en deux mois, j'ai réussi à avoir 80 abonnés en tweetant de temps en temps. Puis j'ai découvert un outil magique : Crowdfire. Entre novembre et janvier, je suis passée de 80 à 300 followers, dont 90% appartiennent au monde de la littérature ! Alors maintenant, Twitter est aussi important que Facebook pour moi !

Gérer le temps passé sur les réseaux sociaux

Buffer

Vous l'avez compris, le but est d'avoir une présence permanente sur les réseaux sociaux, mais cela demande beaucoup de temps. Une amie m'a alors parlé d'un outil révolutionnaire : Buffer. Ce système permet de gérer ses posts simultanément sur différents réseaux sociaux. Nous l'utilisons aujourd'hui pour tous nos projets !

J'imagine que vous saviez déjà que les réseaux sociaux étaient incontournables et j'espère vous avoir donné quelques astuces à travers mon expérience personnelle pour mieux les mettre à profit 🙂

Et l'apprentissage personnel ?

Cette dernière année, devenir auteur indépendant m'a demandé de faire un gros travail sur moi-même :

Gérer mon stress et mon temps en parallèle à mon boulot, surmonter mes phobies informatiques pour créer ce blog, travailler ma patience et mes frustrations pour continuer à le développer, prendre mon courage à deux mains pour parler de moi et promouvoir mes livres...

Derrière tout ce travail, c'est une vie qui se construit

L'auto-édition a marqué le début de mon changement de vie et a eu un impact incroyable sur mon développement personnel. C'est ce que je partage avec vous sur ce blog à travers mes différents articles, sur la prise de décision, le fait d'arrêter d'être paresseuse... et dans tous mes autres articles à venir. Si vous voulez être tenu informé de leur parution, abonnez-vous à notre Newsletter (et recevez votre eBook 😉 )!

Je suis donc très heureuse de tout ce que cette dernière année m'a apportée. Être auteur-entrepreneur est une aventure incroyable qui me permet aujourd'hui de me consacrer à 80% à ma passion pour l'écriture. Les 20% restants sont dédiés au développement de ce site et d'autres projets.

Quelques chiffres

Que serait un bilan sans quelques résultats ! Des lecteurs, des commentaires, des chroniques, des rencontres, de la joie ! Que demander de plus en tant qu'auteur !

Avec deux romans publiés et un troisième à venir courant 2017, je ne suis hélas pas encore une auteur célèbre ! Mais vous savez quoi ? Je pense que le plus important, c'est que je sois une auteur épanouie et confiante. Vous verrez si vous devenez entrepreneur, avant l'argent, ce que l'on recherche, c'est soi-même et son bonheur.

Résultats de l'année passée

Un an et demi, c'est très peu et je ne suis pas surprise que mes ventes n'aient pas encore décollé ! Il me reste tellement de choses à apprendre, à découvrir, à essayer ! Surtout maintenant que je ne suis plus salariée, je peux laisser libre cours à mon ambition et à mes volontés les plus folles.

​Pour faire preuve de transparence voici quelques chiffres depuis octobre 2015 :

Au-delà des tours

Débolis Héyavé

Ventes livres papiers

70

16

Ventes ebook

22

18

Livres lus gratuitement

21 brochés + 59 ebooks

0

Commentaires

20

14

Chroniques

8

5

Comme vous pouvez le voir, les chiffres ne sont pas extraordinaires ! Les livres lus gratuitement ont été donnés à des blogueurs ou offerts à des personnes m'ayant aidé (relecteur, réalisateur de la couverture, organisateur du Salon du livre...). Les livres ebooks ont été "achetés" lors des jours de gratuité sur Amazon. Malheureusement, toutes ces personnes n'ont pas laissé de commentaires, mais je suis contente des 12 et 20 commentaires sur Amazon qui rassurent les prochains lecteurs.

Je ne compte pas m'arrêter là  !

Même si mes ventes ne sont pas folles, ce qui m'encourage à poursuivre, c'est :

  • D'abord, tous les commentaires jusqu'à présent sont positifs, je n'ai donc aucune raison de m'arrêter là, mes livres plaisent !
  • Ensuite, je n'ai pas encore tout essayé, loin de là ! J'ai semé beaucoup de graines et certaines commencent à germer. Mes romans ont par exemple été sélectionnés par plusieurs blogueurs pour le challenge ABC des auteurs indépendants 2017.
  • Enfin, mon chiffre d'affaires trimestriel est stable :

Recettes

Benef net

4e trimestre 2015

620 €

295 €

1er trimestre 2016

130 €

78 €

2e trismestre 2016

200 €

130 €

3e trimestre 2016

63 €

40 €

4e trimestre 2016

96 €

30 €

Après la folie des premiers mois avec la sortie d'"Au-delà des tours", les choses se sont tassées. J'espère que les chiffres seront en augmentation courant 2017 ! Et puis vous savez quoi ? Je ne peux que faire mieux ! ^^

Mise à jour du 1er octobre 2017 :

Recettes

Benef net

1e trimestre 2017

940 €

450 €

2er trimestre 2017

2 120 €

990 €

3e trismestre 2017

2 270 €

1 020 €


Le mot de la fin 

Tout ce que j'ai partagé dans cet article, les techniques, les astuces pour économiser du temps et surtout l'état d'esprit sont à présent des outils que vous avez entre vos mains. Vous souhaitez monter un site internet et pouvoir en vivre un jour ?

Pourquoi pas ! Il n'y a pas besoin d'avoir une idée révolutionnaire, vous pouvez simplement parler de votre passion. Peut-être la randonnée ? Ou la manière dont vous avez appris le dessin récemment ? Vous n'êtes pas les seuls, des centaines voir des milliers de gens aimeraient peut-être connaître votre parcours et apprendre de votre expérience.

Si vous n'avez pas de connaissances sur le blogging, vous pouvez apprendre, en mettant un pas devant l'autre, tranquillement. Le plus important est de savoir pourquoi vous le faites et ce que vous en attendez sur le long terme, la monétisation viendra plus tard.

En effet, c'est peut-être la leçon la plus importante que j'ai apprise en créant mon premier site internet : il faut donner, partager, sans rien attendre en retour. Après seulement, notre travail sera récompensé.

A votre tour !

Avez-vous maintenant envie de créer votre site internet ou votre blog ? Partagez vos questions et votre histoire dans les commentaires 🙂 

À votre bonheur,
Anaïs.

Laisser un Commentaire:

(3) commentaires

cathy 8 février 2017

Bonjour,
merci pour ce superbe article dans lequel tu nous dévoile toute les étapes de ton parcours et même les chiffres. C’est vrai que les chiffres et le parcours peuvent faire peur au débutant comme moi. Mais il reflète tellement notre quotidien d’auteur. Je n’ai pas encore commencé à vendre mon livre et pourtant je travail sur mon site, sur la couverture, la publicité, la communication sur face book et wattpad depuis 1 an maintenant et je me retrouve dans ton quotidien dans lequel il y a tant de travail et de chose à apprendre pour si peu de retour. Merci pour l’article il m’aide car je comprend que la communication est difficile dans notre métier d’auteur indépendant et que si il y a peu de retour c’est pas forcément à cause de moi ou de mon travail.

Répondre
    Anais 8 février 2017

    (Anaïs) Bonjour Cathy ! Je suis très touchée par ton commentaire et je suis sincèrement contente s’il t’aide et te permet de garder confiance. En effet, il ne faut pas baisser les bras. Parfois je suis un peu inquiète mais je n’ai pas encore tout essayé, alors je continue ! 🙂
    Bon courage pour la suite et n’hésite pas à me contacter si tu veux papoter de tout ça 🙂

    Répondre
Nathalie Bagadey 2 octobre 2017

Coucou Anaïs !
Je viens enfin faire un petit tour par ici et j’aime beaucoup ce que j’y lis ! 🙂 Je découvre Crowdfire grâce à toi, je vais essayer de ce pas !

Bonne continuation !

Répondre
Ajouter Votre Réponse

Laisser un Commentaire: