En immobilier, le bien parfait n’existe pas ! (3/4) - ByeBye Salariat !

En immobilier, le bien parfait n’existe pas ! (3/4)

Par Steven | ...grâce à l'immobilier

Vous venez de lire le deuxième article de la série et vous vous voyez déjà empocher 50000€ sans trop forcer en vous lançant dans l'achat-revente ? Si c'est le cas, cet article est là pour vous ramener à la réalité : le bien parfait n'existe pas !

Je ne suis pas en train de dire qu'il faut oublier tout ce que vous avez lu, rassurez-vous. Pour autant, vous le savez entre la théorie et le monde réel, il y a un gap...

Quand ‹‹ théorie ›› rencontre ‹‹ monde réel ››, ça chauffe !

Ce qui est intéressant c'est que pour certaines choses la réalité est parfois bien plus simple que la théorie. Et pour une raison simple, il n'existe qu'une seule réalité ! Alors qu'en théorie vous pouvez imaginer tout un tas de situations, toutes plus tordues les unes que les autres. Une fois votre projet démarré, la réalité s'impose d'elle-même et vous pouvez mettre toute votre énergie à résoudre les ‹‹ vrais ›› problèmes.

Comme je le disais en introduction, il ne faut pas pour autant oublier les 4 règles d'un achat-revente de l'article 2/4. Au contraire, il faut même les avoir bien en tête ! Ce sont ces 4 règles théoriques qui feront la réussite de votre achat-revente.

Formation Cédric Annicette achat-revente en immobilier !

Mais comme toute théorie, son application est parfois ​complexe, voire en partie impossible, et ce n'est pas un problème ! Attendez-vous à des kwaks tout au long de votre projet, il y a 99% de chances que tout ne se passe pas comme prévu. Rappelez-vous que le bien parfait n'existe pas !

En d'autres termes, vous allez devoir lâcher du leste sur certains points, sous peine de ne jamais investir. Mais n'oubliez pas une chose, si vous visez la perfection, vous atteindrez l'excellence même si vous échouez !

Enfin, soyez en sûr, ça ne va pas être qu'un moment de plaisir. Mais c'est le prix a payer pour réussir et c'est la raison pour laquelle tout le monde ne le fait pas ! Vous ne croyiez pas qu'on allait vous donner plusieurs dizaines de milliers d'euros sans rien faire ???

Le bien parfait n'est pas de ce monde

Le bien parfait n'est pas de ce monde.

Rien ne sera exactement comme en théorie. À commencer par la fameuse bonne affaire qui fait une bonne partie de la réussite de votre investissement. Le bien parfait est comme une licorne, il est beau, il est magique mais... il n'existe pas !

Et c'est bien normal ! Comment voulez-vous trouvez un bien comme neuf sans travaux à faire et qui est 20% sous le prix du marché ? Vous risquez de le chercher longtemps et vous n'êtes pas prêt d'investir. Il y aura toujours un petit truc qui cloche, qui ne va pas et qui vous énerve. Voyez la globalité de ce que vous avez sous les yeux, pas les détails.

‹‹ Le trésor que l'on espère vaut presque celui que l'on a ››

- L. M. Dupaty.

Ok, mais est-ce vraiment un problème ?

Je me répète une dernière fois : ce n'est pas un problème. En tout cas, pas pour réussir votre achat-revente ! Évidemment, la bonne affaire, doublée d'un bien parfait sous tous les angles, ça rassure fortement. Parce que quand il s'agit de prendre des risques, on est tous frileux.

Malheureusement, il y a très peu, voire pas du tout de chances que vous vous trouviez en position d'acheter un bien parfait et de faire une affaire en même temps. Donc il va falloir faire avec, et apprendre à investir en minimisant les risques.

Donc ne l'attendez pas...

N'attendez pas la perfection. Et je suis bien placé pour vous donner ce conseil, car j'ai une fâcheuse tendance à la chercher en permanence. Et il m'aura fallu près de deux ans de formation (avant de me quitter mon CDI) pour commencer à relâcher sur ce point. Je recherche toujours la perfection, mais j'apprends, un peu plus tous les jours, à me concentrer sur les 20% d'efforts qui vont faire 80% de la réussite. Et ça a tout changé dans ma vie... Car passer à l'action est devenu bien plus simple !

Donc n'attendez pas d'avoir coché toutes les cases dont j'ai parlées dans l'article sur les 4 règles théoriques avant d'agir. Le bien avec lequel nous avons fait notre projet d'achat-revente, que je détaillerai dans le prochain article de la série, était très très loin d'être un bien parfait. De toute manière, soyons pragmatique, si vous ne passez jamais à l'action, vous ne pourrez pas vous détacher de la masse...

Formation immobilier sur l'achat-revente !
Se former et s'entourer d'experts.

Se former et s'entourer d'experts.

Dans ce qui précède, j'ai parlé de l'application de la règle n°1 dans le monde réel : la bonne affaire. Maintenant c'est au tour des règles n°2 et 3, à savoir les travaux et le financement. Et c'est au moins aussi important que le bien en lui-même, financièrement parlant. Surtout si vous n'avez pas trouvé l'affaire du siècle pour ce qui est du bien ! Ça va permettre de compenser.

Mieux vaut avoir une idée d'où on met les pieds...

Je crois qu'il faut être super clair avec ces 2 règles : si vous n'avez pas d'idée de ce dans quoi vous vous lancez, vous êtes cuits d'avance ! Du coup, vous avez tout intérêt à trouver le bien parfait du premier coup...

Mais il y a plus intelligent à faire : vous former ! Il est très important, à mon avis, d'avoir une idée de ce que vous pouvez attendre des banques, que ce soit en termes de taux ou de conditions. Ou encore de savoir combien peuvent vous coûter les travaux de rénovation.

‹‹ Le risque provient de ne pas savoir ce que l'on fait. ››

- W. Buffet.

Et pour vous former, il y a tout un tas de moyens et la seule chose qui importe, c'est de vous former auprès de quelqu'un qui est passé à l'action et qui a réellement généré de l'argent avec ces investissements !​ Oubliez votre collègue qui a fait du Duflot ou du Pinel...

On trouve d'excellentes formations sur le net qui, en​ quelques dizaines d'heures de vidéos, vous en apprennent plus sur l'immobilier que 99% des gens n'en savent. Ça vous mettra en excellente position pour faire le type d'investissement que 99% des gens ne pourront jamais faire !

Nous proposons des offres spéciales sur les formations que nous recommandons lorsque les inscriptions sont ouvertes (1 à 2 fois/an). Pour les recevoir, inscrivez-vous à notre newsletter !

Pour autant, si l'idée de vous former sur un sujet qui vous ne branche pas tellement vous semble insurmontable, sachez que vous pouvez investir sans ça. Ne cherchez donc pas à tout savoir, d'autres savent... Il suffira donc de vous offrir leurs expertises 🙂

Mais pas la peine de chercher à tout savoir sur tout !

Si vous êtes comme moi, vous aimez bien avoir une idée du travail que les gens que vous allez payer doivent faire. C'est mon côté control-freak qui, même si il est en baisse pour le bien de tous, se matérialise. Et puis entre ‹‹ avoir une idée ›› et ‹‹ maîtriser ››, il y a une sacrée différence de temps passé (perdu ?) !

Formation Cédric Annicette achat-revente en immobilier !

Tout ça pour dire qu'il est vraiment difficile de tout savoir sur le financement d'un investissement immobilier. Qu'il est pas super simple non plus de savoir comment faire les travaux de rénovation selon les normes. Et même carrément impossible de bien faire les travaux de rénovation pour la plupart des gens ! Donc n'essayez pas si ce n'est pas votre truc.

Cherchez à connaître vos points forts (par exemple, tout ce qui a trait aux chiffres pour moi), et cherchez les bonnes personnes pour vous aider, voire pour faire tout le boulot, sur vos points faibles (casser des murs, poser du placo, refaire l'électricité... pour moi).

Comme je le disais dans l'article précédent, tout ça est assez simple à déléguer : un courtier en prêt pour le financement et un courtier en travaux ou un architecte pour vos travaux. Ok, ça vous coûtera quelques centaines ou milliers d'euros mais vous vous éviterez des cheveux blancs ! Ou pire de faire de grosses bêtises...

Sauter à l'eau est la meilleure façon d'apprendre à nager !

Sauter à l'eau est la meilleure façon d'apprendre à nager !

J'espère que vous avez compris que ce que je voulais faire passer dans cet article, c'est d'une part que la théorie c'est importante mais que seule la pratique amène à des résultats. Et d'autre part, qu'il ne faut surtout pas paniquer au moindre écart à la théorie. Non il n'y a pas de bien parfait, non il n'y a pas de financement parfait et non les travaux ne seront pas nickel chrome non plus ! Mais tout ça n'empêchera pas d'encaisser un beau chèque à la fin 🙂

Vous seul pouvez gérer l'unicité de votre situation

Le bien que vous trouverez, la banque qui voudra bien vous financer, l'entrepreneur qui fera vos travaux, rendra votre investissement unique. Personne ne fera ces choix pour vous. D'ailleurs, ne laissez personne les faire pour vous ! Prenez le temps d'analyser l'adéquation de votre situation avec les 4 principes que j'ai développés dans l'article précédent. Et si quand vous faites les calculs, les chiffres sont bons, passez à l'action ! Vous devez le sentir, et ça ne peut être le cas qu'une fois que vous devez avoir fait votre part du boulot.

‹‹ Il ne faut pas attendre d'être parfait pour commencer quelque chose de bien ››

- l'Abbé Pierre.

La rentabilité ne nécessite pas la perfection.

Pour conclure cet article, je vais revenir une dernière fois sur le fait qu'il n'y a pas besoin d'être collé à la théorie pour gagner beaucoup d'argent avec un achat-revente. Ce qui est vrai, c'est que plus vous serez proche de la théorie, plus vous en gagnerez. Mais vous pouvez déjà gagner beaucoup d'argent en maximisant une seule des 4 règles par exemple. L'important c'est que globalement vous suiviez le plan et que les chiffres soient cohérents et positifs ! À vous de jouer 😀

Formation immobilier sur l'achat-revente !

Êtes-vous du style à attendre le moment parfait pour passer à l'action ? Si oui, passez-vous souvent à l'action 😉 ? Dites-moi dans les commentaires ce que vous inspire cet article.

A votre liberté,
Steven

L'image de la Licorne provient de Freepik.
Suivre

A propos de l'auteur...

Après de looooongues études et une entrée dans le monde du travail faite de désillusions, j'ai découvert que des alternatives au salariat existaient sans avoir à sauter dans le vide ! C'est ce que je partage ici.

>